Le Comité pour une agriculture positive (Cap) en Bretagne a appelé mardi à la « mobilisation de tous les acteurs » dans la lutte contre les algues vertes.

Dans l'attente du plan gouvernemental, Cap Bretagne souhaite que « le gouvernement prenne en compte » les propositions que les agriculteurs lui ont faites « et qu'un accord soit trouvé avec la profession avant la mise en oeuvre des actions du plan ».

« A ce jour, déplore Cap Bretagne, le plan d'action proposé au gouvernement par les agriculteurs reste sans réponse malgré les projets audacieux avancés pour la baie de Saint-Brieuc et la Lieue-de-Grèves. »

Cap Bretagne rappelle qu'il a proposé le 15 décembre 2009 de mettre en place des « projets de territoires herbagers ou agroénergétiques, permettant de répondre aux réalités économiques et environnementales de ces deux zones et aux préoccupations actuelles de développement durable ».

« Le phénomène des algues vertes est complexe et les causes sont multifactorielles », insiste Cap Bretagne. Selon lui, les agriculteurs bretons « refusent une solution qui consisterait à adopter une stratégie globale applicable à l'ensemble des bassins versants concernés ».

Cap Bretagne appelle à la mobilisation de tous les acteurs régionaux : « 2010 doit être l'année de la recherche collective de solutions face à la prolifération des algues vertes », indique le comité breton.

Il demande « une implication de tous les acteurs concernés par les algues vertes, notamment celle des collectivités sur le traitement des effluents domestiques : gestion des populations estivales en zone balnéaire, mise aux normes des assainissements individuels et semi-collectifs, stations d'épuration, gestion des boues et des composts urbains »…

« Seule une mobilisation de tous les bretons permettra de lutter contre les marées vertes », conclue Cap Bretagne.

Cap Bretagne a été créé à l'initiative des principaux acteurs de l'agriculture bretonne : la chambre régionale d'agriculture, la FRSEA de la Bretagne, les JA de la Bretagne, l'UGPVB et Coop de France Ouest.

B.V.