La Commission européenne devrait proposer, pour la cinquième année consécutive, d'autoriser tous les Etats membres à verser une avance sur les aides directes pour 2013 (couplées et découplées) dès le 16 octobre.

Cette année, l'avance pourrait ne concerner que 50 % des aides, contre 70 à 75 % certaines années. Le reliquat tombera comme d'habitude à la date normale, le 1er décembre.

La Commission devrait statuer officiellement lors de son comité de gestion du 11 septembre.

ADe