Avec les demandes d’aides bio qui explosent en région, les inquiétudes se font de plus en plus grandes quant à la possibilité d’y subvenir, malgré le doublement du budget par rapport à la programmation Pac précédente (2007-2014). Afin de répondre à l’explosion des demandes, le gouvernement, qui établit le manque à plusieurs dizaines de millions d’euros pour 2016 et 2017, étudierait à l’heure actuelle la possibilité d’une rallonge budgétaire.

Maintien et conversion concernés

En attendant, la Fédération nationale agriculture biologique (Fnab) dénonce dans un communiqué une carence de 100 millions d’euros pour cette même période. « Cela concerne aussi bien les demandes d’aides en conversion que celles destinées au maintien », évalue Stéphanie Pageot de la Fnab. Et de rappeler que « l’État doit assurer dans son projet de loi de finances pour 2017 des moyens suffisants pour couvrir les besoins d’accompagnement des producteurs en conversion ».

Rosanne Aries