Désormais, « c’est au marché de soutenir le maintien de l’agriculture biologique ». Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, l’a répété le 20 septembre 2017 au salon Tech et Bio, dans la Drôme. En conséquence, l’État cessera à partir de 2018 de verser des aides au maintien, pour se recentrer sur les aides à la conversion. Une redéfinition des priorité...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !