Les nouveautés du jour
/
  • McCormick dévoile la nouvelle version de son tracteur de forte puissance X8. Equipés d’un moteur conforme à la norme antipollution Stage 5, les trois modèles de 264, 286 et 310 ch sont équipés d’une transmission à variation continue VT-Drive.

  • Kubota profite d’Agritechnica pour exposer son large panel d’outils issus du catalogue de Kverneland et Vicon. Il présente également, pour la seconde fois, son concept de distributeur d’engrais hybride. Cet épandeur combine la technologie électrique à faible voltage avec les solutions mécaniques classiques. L’essentiel des fonctions est réalisé par la partie mécanique. L’électricité sert essentiellement à contrôler la vitesse de rotation des disques grâce à un moteur à faible tension. Ce distributeur d’engrais à doubles disques dispose d’un train épicycloïdal. Ainsi, le régime du moteur du tracteur peut être réduit sans influence sur la qualité de l’épandage.

  • Le russe Kirovets profite lui aussi du salon allemand pour présenter un nouveau tracteur. Le K-742M Premium est un monstre de 428 ch affichant 16 165 kg sur la balance. La motorisation est assurée par un bloc Mercedes. Pour l’hydraulique, une pompe tandem Bosch délivre 180 l/min.

  • Le constructeur néerlandais CHD poursuit le développement de ses pulvérisateurs de grosse capacité. Ce modèle est l’un des plus petits de la gamme. Il embarque une cuve de 9 500 litres et peut traiter sur une largeur de 45 mètres. Il est équipé de deux pompes de 400 l/min et 250 l/min de débit.

  • Le constructeur polonais Farmtrac, qui n’a plus d’importateur en France pour le moment, poursuit le développement de sa gamme de tracteurs low-cost. Son fer de lance est le 9130 DT. Ce tracteur de 131 ch est motorisé par un bloc Perkins de 4,4 litres. La transmission mécanique synchronisée développe 24 rapports dans les deux sens de marche. La pompe de 52 l/min peut alimenter jusqu’à 4 distributeurs en option. Farmtrac annonce une capacité de relevage de 4 500 kg.

  • Hornung présente pour un dispositif de sécurisation du chargement sur les plateaux de paille et de fourrages. Selon le constructeur, 60 secondes suffisent pour mettre les sangles en place. Avec ce système, il est possible de sangler un chargement composé de différentes tailles et formes de balles.

  • Chez JCB, le 532-60 complète l’offre de chargeurs télescopiques. Équipé d’un moteur Ecomax de 4,4 litres délivrant 110 ch, il offre une capacité de levage de 3 200 kg et jusqu’à 6,20 m de hauteur de flèche. Le pack JCB Smart Hydraulics lui confère une pompe à pistons de 140 litres/min, et un débit de 101 litres/min en bout de flèche. Enfin, le 532-60 reçoit la nouvelle cabine Command Plus

  • La nouvelle mini-chargeuse Eco Loader de la marque Worky-Quad, produite par le groupe italien Cast est elle aussi électrique. Elle peut se piloter depuis sa petite plate-forme, et peut même désormais être pilotée de façon radio-commandée à l’aide d’une manette. Elle peut lever une charge de 400 kg et travailler une journée entière grâce à sa batterie de 240 Ah qui développe une puissance de 8,6 kW.

  • La nouvelle transmission HTV1 issue d’une collaboration entre Dieci et Dana-Rexroth équipe l’Agri Max 50.8. Un réducteur épicycloïdal transmet la puissance par voie mécanique et hydraulique. À vitesse nulle, l’ensemble de la puissance est transmise hydrauliquement, et à mesure que l’engin avance, la plage mécanique prend progressivement le relais. Cette innovation permet de réduire la consommation de 25 % d’après Dieci.

  • La chargeuse articulée 100 % électrique G2200E fait la fierté de du constructeur néerlandais d’automoteurs de manutention Giant. Elle affiche une hauteur de gerbage de 2,85 m pour 1,65 t de capacité de levage. Elle est équipée de deux moteurs : un de 6,5 kW pour l’avancement et un de 12 kW pour alimenter l’hydraulique de travail. 3 capacités de batterie différentes sont proposées : 260, 390 et 520 Ah (Ampère heure), pour une durée de travail de 4, 6 ou 8 h à pleine charge.

  • Le nouveau modèle de remorque autochargeuse Rapide de Schuitemaker se présente sous un jour nouveau. La couleur a légèrement changé, mais c’est surtout techniquement que le constructeur innove. Ainsi un essieu télescopique limite le tassement du sol en élargissant le passage de roue. De plus, le panneau avant de la remorque coulisse intégralement vers le fond pour faciliter le déchargement.

  • Montée en puissance pour le broyeur à marteaux de Seppi. Le constructeur italien a dévoilé la version S9 du broyeur à chaumes Multipla. Elle peut équiper des tracteurs de 100 à 250 ch et travaille sur 8 m de large, dans 4 configurations différentes. Jusqu’à 9 cm de diamètre, les branches présentes sur le couvert végétal ne résisteront pas à ce modèle.

  • Case IH et New Holland proposent un nouveau dispositif de nouage sur leurs presses haute densité. Ce système est le premier à conjuguer les avantages d’un double nouage et d’un nœud à boucle. Un système conventionnel de noueurs à double nœud produit des chutes de ficelle qui représentent une perte d’environ 40 cm par botte et laissent des morceaux de plastique dans la parcelle. Les nouveaux noueurs suppriment les chutes de ficelle sur les balles tout en conservant la robustesse d’un double nouage. Ce système inclut une nouvelle came qui permet d’effectuer une troisième rotation du bec noueur de manière à former une boucle. Il y a également un nouveau disque reteneur de ficelle doté de deux encoches externes au lieu de quatre qui libère la pression exercée sur la ficelle lors de la formation du second nœud. De plus, un axe intégré soulève le support du disque pour que la ficelle puisse en sortir au lieu d’être coupée. L’entraînement à cames du noueur alimente le disque reteneur, le mécanisme de coupe et le bras du couteau.