Les nouveauté du jour
/
  • La bineuse du danois Tyregod ne passe pas inaperçue. En effet, la TRV SwingKing est conçue autour d’un châssis avec roues de transport digne d’un déchaumeur semi-porté. Elle se décline en trois versions de 6, 9 et 12 mètres. Les éléments sont suspendus par parallélogramme et l’engin peut recevoir le gestion des tronçons par GPS grâce à sa compatibilité Isobus.

  • Fendt complète son offre avec l’arrivée d’un chargeur télescopique, le Cargo T 955. Il est issu d’un partenariat avec le constructeur allemand Sannebogen. L’une de ses principales caractéristiques, c’est une cabine qui se surélève. Elle offre une vision portée à 4,25 m de hauteur.

  • Comme son cousin Berthoud avant lui, Hardi propose de monter un dispositif de détection des adventices conçu par Bilberry afin de cibler l’application d’herbicide. La vitesse de traitement est pour le moment limitée à 8 km/h.

  • L’automoteur d’épandage Hydro-Trike XL de Vervaet évolue avec un modèle à 5 roues motrices. L’essieu du milieu peut devenir moteur et transmettre jusqu’à 135 ch, selon le constructeur. La transmission reste hydrostatique pour les 5 roues. La machine conserve le même moteur avec un Daf de 530 ch.

  • Le constructeur Hollandais Holaras élargit sa gamme de produits avec la présentation d’un godet pour nettoyer les betteraves fourragères nommé BR 2000-H. Il est animé hydrauliquement et possède une capacité de 2 m³.

  • On l’attendait chez un autre constructeur allemand mais c’est finalement Dammann qui dégaine le premier et présente un pulvérisateur à double cuve. L’automoteur DT3500H est un monstre à six essieux motorisé par un bloc Mercedes de 313 ch. Il embarque une cuve de 8 000, 10 000 ou 12 000 litres. Le dispositif Multi-Fluid avec les deux cuves (une petite et une grande) est proposé en option. Il permet de réaliser différentes interventions sans revenir préparer la bouillie à la ferme. Selon Dammann, le dispositif est même capable de pulvériser le contenu de la cuve A sur une partie de la rampe et celui de la cuve B sur l’autre partie.

  • L’allemand Hawe succombe à la mode des chenilles et présente un épandeur à fumier équipé de Terra Trac. L’engin offre un volume de chargement de 23 m³ et il est homologué à 40 km/h sur la route.

  • Le AirPower du spécialiste du télégonflage TerraCare est un compresseur embarqué directement sur le relevage avant. Ainsi équipé, l’agriculteur peut gonfler ses pneumatiques très rapidement avant de reprendre la route. Deux versions sont disponibles. La première comprend une pompe de 720 l/min ou 1 050 l/min à 15 bars tandis que la seconde débite 2 500 l/min à 8,5 bars.

  • Le constructeur biélorusse Gomselmash propose la première moissonneuse-batteuse carburant au gaz du marché. Cette machine de 9 000 litres de capacité de trémie peut recevoir une coupe de 7 mètres. La motorisation est assurée par un bloc Cummins de 350 ch.

  • Cette remorque 3 en 1 de Krampe combine toute les solutions de vidange de la caisse : elle benne, possède un front poussant et un fond mouvant. Selon le constructeur allemand, avec la SKS 30/1050, il est toujours possible de vidanger rapidement et en sécurité. Elle est pour le moment déclinée en version routière avec un volume de transport de 59,4 m³ pour un poids de 35 tonnes.

  • Le constructeur indien HAV présente un tracteur hybride dont la particularité est d’être déjà commercialisé. Il se décline en deux versions : le 50 S1 avec un moteur diesel hybride et le 50 S2 avec un moteur au gaz hybride. Le premier affiche une puissance maximale de 47,6 ch tandis que le second atteint 52,5 ch. Sur les deux modèles, l’électricité intervient pour booster la puissance du moteur thermique. Ils sont également tous deux capables de fonctionner en 100% électrique.

  • Pour l’élevage extensif, le constructeur ibérique Soberal propose un chariot de distribution du fourrage au pâturage. Les balles sont chargées par le haut puis tombent par gravité sur le dispositif de déchargement de l’étage inférieur. Le fourrage est distribué en continu par petites quantités pendant que le tracteur circule sur la parcelle. Il est donc réparti de manière à éviter les conflits entre les animaux, comme c’est souvent le cas avec un râtelier.

  • Chez JCB, le Fastrac 8000 est désormais équipé d’une suspension hydraulique à double effet à l’avant et à l’arrière. Cette solution est proposée en standard.

  • Vredestein introduit une nouvelle dimension de pneumatique avec l’arrivé du 900/65R38. Destiné au tonnes à lisier, il est large de 900 mm et possède un diamètre de 2,15 mètres.