Horsch a levé le voile cet été sur un pulvérisateur automoteur complètement revu. Toujours baptisé Leeb PT, la machine conserve une architecture avec une cabine avancée, suivie du moteur et de la cuve. L’offre comprend trois modèles, pour trois capacités de cuve. Les Leeb 6.300 PT, 7.300 PT et 8.300 PT disposent respectivement d’une capacité de 6 000, 7 400 et 8 000 litres.

Les deux plus grosses capacités sont équipées de cuves en inox, alors que le modèle de 6 000 litres reçoit une cuve en polyéthylène. Elles sont toutes munies du rinçage en continu CCS Pro, développé par la marque. Les rampes, disponibles jusqu’à 42 m, sont maintenant montées sur parallélogramme. De plus, elles intègrent le système de suivi du sol Boom Control, et jusqu’à 42 coupures de tronçons.

Ce nouveau PT développe 310 ch et répond à la norme Tier V. Le moteur est couplé à une transmission hydrostatique. Cet automoteur repose sur un châssis central avec une suspension hydropneumatique des roues à bras indépendants. Pour la cabine, Horsch fait appel à une carcasse Claas issue des automoteurs de récolte de la marque.

Son habitacle a totalement été revu. À l’intérieur, l’accoudoir CommandArm intègre un joystick multifonctions ainsi qu’un grand écran tactile. Cette cabine est homologuée classe 4, le plus haut niveau de protection du chauffeur. Contrairement à leurs prédécesseurs, ces machines devraient venir fouler nos terres. Mis à part le plus gros modèle, les deux autres pulvérisateurs seront en effet commercialisés en France.

© P. Peeters