« On lit souvent qu’il n’y a plus de modèles. Or les agriculteurs ont besoin de modèle », a confié l’universitaire lors d’une conférence organisée par le think-tank Agridées le 5 juin 2019. Spécialiste de la question de la régulation du foncier agricole, Hubert Bosse-Platière a pointé du doigt les difficultés créées par la multiplication des textes.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !