Du 24 au 26 août 2012 se dérouleront à Laval (Mayenne), les « Premièères rencontres nationales des agricultures pour des territoires vivants ». Un événement organisé conjointement par la Confédération paysanne, l'Afip, Accueil paysan, les Amis de la Confédération paysanne, la Fadear, la Fnab, le FNCivam, le Modef, le MRJC et Solidarité Paysans, pour lancer une « réflexion globale » sur le monde rural, la souveraineté alimentaire et « l'autonomie des paysans ».

Pour Philippe Collin, porte-parole de la Confédération paysanne, il s'agit de développer « un espace d'échange sur l'agriculture qu'il convient de bâtir demain et les conséquences pratiques de telles orientations pour les agriculteurs, en termes de formation ou encore d'organisation du travail ».

« Chacun avec ses spécificités, nous poursuivons plus ou moins les mêmes objectifs, note le comité de pilotage, dans son appel. Nous avons besoin d'élargir notre audience. Le camp de l'agro-industrie a installé dans l'esprit des décideurs politiques qu'il n'y a pas d'alternative à son modèle de développement, sinon à la marge. Pour convaincre que nos interrogations sont porteuses d'un développement économique, social et environnemental qui peut se substituer à la logique agro-industrielle, il nous apparait désormais clair que nous devons changer, sans plus attendre, notre façon de travailler pour un mode de fonctionnement plus collectif ».

400 personnes sont attendues pour participer aux différents ateliers proposés, qui s'organisent autour de quatre thèmes : les politiques énergétiques, alimentaires, territoriales et budgétaires.

Cette première édition pourrait donner lieu à de nouveau rendez-vous régulier entre ces différents partenaires.

Pour plus d'informations consultez le site des rencontres nationales des agricultures.

A.Ca.