Alors que leurs collègues affectés à l’alimentation et à la traite du troupeau sont en plein essor, les robots des champs en sont encore à leurs balbutiements. Pourtant, selon l’agence américaine Tractica, spécialisée dans les études sur les marchés des hautes technologies, ce secteur va exploser au cours des dix prochaines années. La robotique agricole dans son ensemble (robots de traite, d’alimentation de stabulation, drones, tracteurs sans chauffeur…) devrait générer un chiffre d’affaires mondial de 73,9 milliards de dollars en 2024, contre 3 milliards en 2015.

Selon Tractica, les robots des champs, et en particulier les tracteurs sans chauffeur, vont se tailler la part du lion. Ce marché devrait générer un chiffre d’affaires mondial de 30,7 milliards de dollars en 2024. Les robots travaillant dans les élevages généreront l’autre partie du revenu. Le marché du drone agricole, qui ne représentera qu’un faible pourcentage du chiffre d’affaires de la robotique, comptera néanmoins le plus grand nombre d’unités venues avec une estimation de 411 000 engins en 2024.

C. Le Gall