« L’agriculture biologique connaît un fort développement depuis 2015, avec un changement d’échelle. Elle génère de nouvelles interrogations, attire de nouveaux acteurs », introduit Guillaume Riou, président de la Fnab (1), lors d’une conférence de presse le 18 février 2020. C’est dans une optique de relocalisation française du bio que la Fnab a signé une collaboration avec le groupe...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !