Le nombre d'accidents de travail et de maladies professionnelles chez les agriculteurs a reculé en 2012, selon un communiqué de la Mutualité sociale agricole (MSA) publié le 5 décembre 2013.

En 2012, chez les non-salariés agricoles, le nombre d'accidents du travail et maladies professionnelles diminue de 6,7 % par rapport à 2011 alors que la population assurée ne baisse que de 1,7 %. Le secteur des élevages de bovins est le plus concerné par les accidents.

Dans le détail, 22.933 accidents de travail ont été enregistrés, 1.884 maladies professionnelles et 200 accidents de trajet. En 2012, 104 non-salariés sont aussi décédés après un accident de travail ou une maladie professionnelle, contre 89 l'année précédente.

Du côté des salariés agricoles, le risque d'accidents et de maladies professionnelles poursuit aussi son recul. En 2012, les salariés agricoles ont été victimes de 63.200 accidents du travail et maladies professionnelles, un chiffre en recul de 4,9 % sur un an, indique la MSA, évoquant un nombre trimestriel moyen de salariés de 1,15 million. Mais c'est atténué par une hausse des accidents graves.

Dans le détail, les salariés ont subi 55.913 accidents de travail proprement dits, 3.773 accidents de trajet et 3.513 maladies professionnelles. Sur la même période, le décès de 72 salariés a été lié à leur travail : 49 sont morts d'un accident du travail, 21 d'un accident de trajet, les autres d'une maladie professionnelle.

Selon ce bilan, 4.455 accidents ont donné lieu à l'attribution d'un taux d'incapacité permanente (IPP) d'au moins 1 %, ces accidents graves enregistrant une hausse de 1,8 % par rapport à 2011.

Aurore Coeuru