Laurent Roy, directeur général de l’agence de l’eau RMC : Les agences de l’eau sont déjà les principaux financeurs de la conversion à l’agriculture biologique. Dans notre bassin plus particulièrement, nous nous concentrons sur les produits phytosanitaires. Ici, ce sont les systèmes méditerranéens qui dominent, avec beaucoup de viticulture, d’arboriculture et de maraîchage. Dans le cadre du volet...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !