Des chercheurs suédois ont présenté vendredi un traitement qui doit protéger naturellement les abeilles d'affections qui déciment des populations entières en Europe et en Amérique du Nord.

Une équipe de microbiologistes de l'université de Lund a breveté ce médicament appelé Symbeotic, fabriqué à partir des bactéries lactiques provenant d'estomacs d'abeilles saines, et destiné à renforcer le système immunitaire des insectes contre des maladies bactériennes.

« La bactérie de ce produit est active à la fois contre la loque américaine et européenne », a indiqué à l'AFP Alejandra Vasquez, membre de l'équipe qui l'a développé.

Elle a dit espérer que « les apiculteurs le verront comme un bon traitement préventif pour éviter le recours aux antibiotiques ».

Son collègue, Tobias Olofsson, a souligné dans un communiqué que le produit était « le seul actuellement à pouvoir renforcer le système immunitaire naturel des abeilles », alors que la résistance aux antibiotiques s'accroît.

Issu de près de dix ans de recherches, il doit être présenté lors d'une conférence d'apiculteurs à Kiev samedi.

Les pesticides, les parasites, le stress et la mauvaise qualité de la nutrition sont cités par les biologistes comme les facteurs de la détérioration du système immunitaire des abeilles et de la hausse de leur mortalité.