Rechercher

 

accueil  Accueil / Actualités / Semences certifiés : « Les semences fermières représentent une concurrence déloyale » (UFS)

Semences certifiés

« Les semences fermières représentent une concurrence déloyale » (UFS)

Publié le mardi 22 février 2011 - 19h03

    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer

A l'occasion de la présentation des résultats concernant le dernier baromètre réalisé auprès des céréaliers sur leur utilisation de semences certifiées, Pascal Mombled, président de la section des céréales de l'UFS (Union française des semenciers), a signalé mardi que malgré une certaine stabilité, la profession semencière souhaite regagner des parts de marché. L'UFS explique qu'il existe de nouvelles contraintes qui nécessitent des investissements et donc de s'asseoir sur un marché en progression.

 

« Avec les semences de ferme, nous nous trouvons face à une concurrence déloyale, a-t-il estimé. Il faut que la réglementation soit la même pour tout le monde. »

 

En effet, l'UFS a expliqué que les semenciers doivent respecter des normes en termes de taux de poussières ou encore concernant l'utilisation des semences. Elle estime donc qu'il devrait y avoir le même degré d'exigence et de contrôle avec les semences fermières.

 

Sur des chantiers de triage, les contrôles de la DGCCRF ont débuté. Ils ont pour but de faire respecter la réglementation. Le Gnis rappelle en effet que les échanges de semences, qui sont en fait des « ventes déguisées », ne sont pas autorisés. Mais les obtenteurs peuvent aussi être amenés à demander des royalties pour leurs variétés.

 

Des contrôles des services du ministère de l'Agriculture sont aussi possibles afin de vérifier que les produits phytosanitaires sont appliqués dans le respect des réglementations. Plusieurs dizaines d'infractions auraient ainsi été découvertes, les sanctions pouvant aller de la simple amende jusqu'au pénal.

 

 

A lire également :

 

C.F.


Les commentaires de nos abonnés (1)
Connectez-vous pour réagir

Titre

mercredi 23 février 2011 - 19h28

continuez a nous interdire tout et n'importe quoi et vous aurez la révolution comme ailleurs dans le monde.
commentaires agriculteurs

isidore
Voir son profil

Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La France Agricole.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La France Agricole, cliquez sur le lien ci-dessous :

Dernières Actualités
A lire également
Archives agricoles


SERVICES EXPERTS

>Première inscription

Je suis déjà inscrit :
Mon identifiant :
Mon mot de passe :  
| Aide |
puce Identifiants oubliés ?
puce Toutes les offres d'abonnement
> Feuilletez un ancien numéro

TerreNet Occasions - Site occasions agricole
SONDAGE

Définition de l'agriculteur : cotisants solidaires et retraités ont-ils leur place dans un registre professionnel ?

> Tous les Sondages

Archives de
La France Agricole

Recherchez

dans les archives de la France Agricole et

Feuilletez

les numéros depuis 2004

Suivez La France Agricole :
la France Agricole sur Facebook La France Agricole sur twitter La France Agricole sur Google +

Nos offres d'abonnement
simples ou couplées,
à nos publications
hebdomadaires
et mensuelles

> Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole