Rechercher

 

accueil  Accueil / Actualités / Pesticides et abeilles : l'Efsa prépare une nouvelle évaluation

Pesticides et abeilles

L'Efsa prépare une nouvelle évaluation

Publié le vendredi 05 juillet 2013 - 16h01

    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer

A la demande de la Commission, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) finalise actuellement un nouveau document d'orientation au sujet des risques potentiels de l'utilisation des pesticides sur les abeilles communes, les bourdons et les abeilles solitaires.

 

Ce dernier, à la différence des précédents, considère les risques liés à l'exposition chronique ou répétée à ces produits ainsi que les risques potentiels pour les larves. Il propose aussi un système d'évaluation pour les bourdons et les abeilles solitaires et une nouvelle méthode permettant d'estimer si le préjudice potentiel pour les abeilles est acceptable.

 

Cette méthode prend en compte quatre types d'expositions : les retombées de pulvérisations et les particules de poussières, la consommation de pollen, celle de nectar et celle d'eau. Elle considère aussi l'exposition aux métabolites des pesticides présents dans le pollen et le nectar. Le risque est ensuite quantifié avec les objectifs de protection spécifiques (OPS) et la série d'« attributs protégés » qui leur sont associés, c'est-à-dire la survie et le développement des colonies, la santé des larves, le comportement des abeilles, l'abondance d'abeilles et la capacité de reproduction. Il en a été déduit que le risque est considéré comme non acceptable quand la taille d'une colonie décline de plus de 7 % faisant suite à une exposition aux pesticides.

 

Disposant de peu de données à propos des bourdons et des abeilles solitaires, les systèmes d'évaluation pour ces espèces sont basés sur des données utilisées pour les abeilles communes, puis ajustés.

 

Un modèle de système d'évaluation des risques concernant l'exposition à des doses sublétales de pesticides a aussi été développé mais il doit être approfondi car il reste des incohérences entre les tests en laboratoire et la réalité.

 

M.B.


Les commentaires de nos abonnés (0)
Connectez-vous pour réagir  Soyez le premier à commenter cet article.
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La France Agricole.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La France Agricole, cliquez sur le lien ci-dessous :

Dernières Actualités
A lire également
Archives agricoles


SERVICES EXPERTS

>Première inscription

Je suis déjà inscrit :
Mon identifiant :
Mon mot de passe :  
| Aide |
puce Identifiants oubliés ?
puce Toutes les offres d'abonnement
> Feuilletez un ancien numéro

MATERIEL D'OCCASION

Achetez et vendez votre matériel d'occasion sur Terre-net Occasions !
100% GRATUIT pour les agriculteurs!
 
Marque :
    Modèle :
     
    Terre-net Occasions
    SONDAGE

    Chambres d'agriculture : comment devra évoluer leur budget à l'avenir ?

    > Tous les Sondages

    Archives de
    La France Agricole

    Recherchez

    dans les archives de la France Agricole et

    Feuilletez

    les numéros depuis 2004

    Suivez La France Agricole :
    la France Agricole sur Facebook La France Agricole sur twitter La France Agricole sur Google +

    Nos offres d'abonnement
    simples ou couplées,
    à nos publications
    hebdomadaires
    et mensuelles

    > Découvrir nos Offres

    Les publications du Groupe France Agricole