Rechercher

 

accueil  Accueil / Actualités / OGM : Séralini accuse l'autorité sanitaire européenne de faute professionnelle

OGM

Séralini accuse l'autorité sanitaire européenne de faute professionnelle

Publié le jeudi 29 novembre 2012 - 17h58

    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer

Le professeur Gilles-Eric Séralini a accusé jeudi l'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) de « faute professionnelle grave » après le rejet définitif de son étude controversée sur un maïs transgénique et le refus de l'agence de réévaluer ce produit.

 

« Ne pas avoir au moins un soupçon après l'étude que nous avons faite, de toute façon la plus détaillée au monde, relève de la malhonnêteté intellectuelle. C'est une faute professionnelle grave », a déclaré le professeur à l'université de Caen dont l'étude a été publiée le 19 septembre 2012 dans « Food and Chemical Toxicology ».

 

Mercredi, l'Efsa a estimé que « les lacunes importantes constatées dans la conception et la méthodologie » de l'étude Séralini « impliquaient que les normes scientifiques acceptables n'avaient pas été respectées et, par conséquent, qu'un réexamen des évaluations précédentes de la sécurité du maïs génétiquement modifié NK 603 n'était pas justifié ».

 

« Cela devient un grave problème de santé publique », a ajouté le chercheur en biologie moléculaire.
« L'Efsa a déjà à rougir du fait d'avoir jeté nombre d'études sur le bisphénol A. Cela confine à la criminalité. Avec les OGM, ils recommencent la même chose. Ils ne se dédiront pas avant d'être démissionnés » par la Commission, pense le chercheur.

 

Pour le professeur Séralini, l'Efsa est minée par les conflits d'intérêts. En mai, sa présidente a démissionné pour prendre des responsabilités au sein de l'ILSI, le lobby de l'industrie agroalimentaire.

 

M. Séralini avait frappé l'opinion en présentant en septembre ses travaux qui montraient, selon lui, un risque accru de tumeurs mammaires et d'atteintes hépatorénales pour les rats nourris avec le maïs NK 603, associé ou pas à l'herbicide RoundUp, deux produits du groupe américain Monsanto.

 

Le rejet des conclusions de l'étude par l'Efsa n'est pas une surprise car ses experts avaient déjà jugé l'étude insuffisante dans un avis non définitif.

 

Le 22 octobre 2012, les organismes sanitaires français avaient de leur côté réfuté les conclusions de M. Séralini, mais elles avaient recommandé des études sur les effets à long terme de la consommation d'OGM, quasi inexistantes aujourd'hui.

 

 

Lire également:

 


Mots-clés : , , ,

Les commentaires de nos abonnés (2)
Connectez-vous pour réagir

Séralini

vendredi 30 novembre 2012 - 11h19

Au lieu de continuer les amalgames (bisphénol, fukushima, amiante,etc) Mr Séralini devrait se "contenter" de l'acquis important obtenu sur la nécessité reconnue de tests de + longue durée que 3 mois,et ceci pas seulement pour les OGM ( pour lesquels ,de nouveaux tests ne sont-ils pas prévus ?). Restons scientifique, Monsieur !
commentaires agriculteurs

glienard
Voir son profil

IL A RAISON...

jeudi 29 novembre 2012 - 20h32

GUERRE AUX MENTEURS ET AUX VOLEURS DE TOUS POILS...SORTONS D UNE SCIENCE TROMPE L OEIL DONT SES PRINCIPALES PRÉOCCUPATIONS EST LE BUSINESS...
commentaires agriculteurs

berber40
Voir son profil

Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La France Agricole.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La France Agricole, cliquez sur le lien ci-dessous :

Dernières Actualités
A lire également
Archives agricoles


SERVICES EXPERTS

>Première inscription

Je suis déjà inscrit :
Mon identifiant :
Mon mot de passe :  
| Aide |
puce Identifiants oubliés ?
puce Toutes les offres d'abonnement
> Feuilletez un ancien numéro

MATERIEL D'OCCASION

Achetez et vendez votre matériel d'occasion sur Terre-net Occasions !
100% GRATUIT pour les agriculteurs!
 
Marque :
    Modèle :
     
    Terre-net Occasions
    SONDAGE

    Nuisibles : la réglementation actuelle est-elle bien adaptée à la réalité du terrain ?

    > Tous les Sondages

    Archives de
    La France Agricole

    Recherchez

    dans les archives de la France Agricole et

    Feuilletez

    les numéros depuis 2004

    Suivez La France Agricole :
    la France Agricole sur Facebook La France Agricole sur twitter La France Agricole sur Google +

    Nos offres d'abonnement
    simples ou couplées,
    à nos publications
    hebdomadaires
    et mensuelles

    > Découvrir nos Offres

    Les publications du Groupe France Agricole
    En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK