Rechercher

 

accueil  Accueil / Actualités / Elevage : hausse des productions bovine et ovine en octobre (ministère)

Elevage

Hausse des productions bovine et ovine en octobre (ministère)

Publié le lundi 26 décembre 2011 - 15h38

    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer

La production bovine française progresse de 5 % en octobre 2011 par rapport à octobre 2010 du fait de la hausse des abattages de vaches et du développement des exportations de bovins finis, et ce malgré la baisse des abattages de bovins mâles, indique le ministère de l'Agriculture dans une note Agreste Conjoncture.

 

En octobre, les échanges de bovins vivants sont toujours dynamiques. Les exportations de bovins mâles finis ont été multipliées par trois. Elles atteignent 22.000 têtes dont près de 18.000 têtes exportées vers les pays tiers avec la Turquie comme principale destination. Ce développement de l'exportation associé à une baisse de disponibilité d'animaux dans les élevages explique la baisse des abattages de mâles en novembre, explique le ministère.

 

Sur novembre 2011, les abattages de jeunes bovins (près de 69.000 têtes) sont ainsi inférieurs de près de 10 % aux abattages de novembre 2010. La baisse en tonnage est plus importante traduisant ainsi un allègement des carcasses des animaux abattus.

 

Sur novembre également, les abattages de vaches restent élevés. Avec près de 187.000 animaux abattus, ils sont supérieurs de 15 % aux abattages de novembre 2010. En tonnage, la hausse n'atteint que 13,8 %.

 

Du côté des ovins, la production a progressé en octobre 2011 de près de 8 % du fait de la hausse des abattages due à la fête musulmane de l'Aïd el Kébir du 6 novembre 2011. En parallèle à cette hausse des abattages, les exportations d'ovins vivants ont progressé de 37 % (+4.600 têtes) alors que les importations ont baissé de 10 % (-3.900 têtes).

 

Sur novembre 2011, les abattages d'agneaux sont inférieurs de 2 % à ceux de novembre 2010. Cette baisse peut s'expliquer par la date de l'Aïd el Kébir le 6 novembre en 2011, alors qu'en 2010, elle était positionnée au milieu du mois de novembre. Avec 47.000 animaux, les abattages de brebis de réforme sont supérieurs de près de 4 % à ceux de novembre 2010.

 


Mots-clés : , ,

Les commentaires de nos abonnés (0)
Connectez-vous pour réagir  Soyez le premier à commenter cet article.
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La France Agricole.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La France Agricole, cliquez sur le lien ci-dessous :

Dernières Actualités
A lire également
Archives agricoles


SERVICES EXPERTS

>Première inscription

Je suis déjà inscrit :
Mon identifiant :
Mon mot de passe :  
| Aide |
puce Identifiants oubliés ?
puce Toutes les offres d'abonnement
> Feuilletez un ancien numéro

TerreNet Occasions - Site occasions agricole
SONDAGE

Grandes cultures : le temps sec risque-t-il d'impacter vos rendements ?

> Tous les Sondages

Archives de
La France Agricole

Recherchez

dans les archives de la France Agricole et

Feuilletez

les numéros depuis 2004

Suivez La France Agricole :
la France Agricole sur Facebook La France Agricole sur twitter La France Agricole sur Google +

Nos offres d'abonnement
simples ou couplées,
à nos publications
hebdomadaires
et mensuelles

> Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole