Rechercher

 

accueil  Accueil / Actualités / Contractualisation/Cidre : les producteurs de pommes veulent rediscuter les contrats

Contractualisation/Cidre

Les producteurs de pommes veulent rediscuter les contrats

Publié le jeudi 10 février 2011 - 15h38

    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer

Dans le cadre de la loi de modernisation agricole, les producteurs de pommes de la filière cidricole veulent des contrats mieux adaptés à l'évolution du marché.

 

La contractualisation concerne près de 90 % de la production dans la filière cidricole, sur une durée qui peut aller jusqu'à dix-huit ans, avec un prix qui se situe actuellement entre 125 et 150 euros la tonne. Mais les producteurs ont l'impression d'être dans un carcan qui les empêche de profiter des évolutions favorables du marché.

 

Ils prennent l'exemple de cette année, avec une baisse de collecte de 25 % qui devrait tirer les prix vers le haut et un cours du concentré qui a été multiplié par trois. Chez le leader du marché, Agrial, seules 20 % des livraisons sont flexibles et liées à l'évolution du concentré. Leur prix est ainsi passé de 76 €/t l'an dernier à 116 €/t cette année.

 

La loi de modernisation agricole est l'occasion pour les producteurs de rediscuter ces contrats. « L'objectif est d'établir un indicateur qui tienne compte des coûts de production et des débouchés, de façon à avoir une idée à long terme de la rentabilité de notre verger », explique Thomas Pelletier, président de la Fédération nationale des producteurs de fruits à cidre (FNPFC) et de l'interprofession cidricole.

 

Cet indicateur intégrerait, d'une part, le coût de la main-d'œuvre et des intrants et, d'autre part, la valorisation des débouchés : cidre, Calvados, pommeau, jus de pomme, concentré... « Il permettrait de rediscuter chaque année des prix à l'interprofession et de régir les relations entre producteurs et transformateurs », ajoute Thomas Lepelletier.

 

Le projet a été soumis aux producteurs de la Normandie, des Pays de la Loire, de la Bretagne et du Centre, avant d'être transmis à l'interprofession.

 

 


Aides au verger cidricole

125 hectares peuvent bénéficier cette année des aides de FranceAgriMer et de l'interprofession cidricole dans les zones AOC ou IGP. Le montant est de 1.000 €/ha pour la plantation seule et 2.000 €/ha pour la replantation avec engagement d'arrachage. Les dossiers doivent être déposés avant le 28 février 2011 auprès de FranceAgriMer.

 

J.C. B.


Les commentaires de nos abonnés (0)
Connectez-vous pour réagir  Soyez le premier à commenter cet article.
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La France Agricole.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La France Agricole, cliquez sur le lien ci-dessous :

Dernières Actualités
A lire également
Archives agricoles


SERVICES EXPERTS

>Première inscription

Je suis déjà inscrit :
Mon identifiant :
Mon mot de passe :  
| Aide |
puce Identifiants oubliés ?
puce Toutes les offres d'abonnement
> Feuilletez un ancien numéro

MATERIEL D'OCCASION

Achetez et vendez votre matériel d'occasion sur Terre-net Occasions !
100% GRATUIT pour les agriculteurs!
 
Marque :
    Modèle :
     
    Terre-net Occasions
    SONDAGE

    Distribution : les coopératives doivent-elles se lancer dans le commerce alimentaire ?

    > Tous les Sondages

    Archives de
    La France Agricole

    Recherchez

    dans les archives de la France Agricole et

    Feuilletez

    les numéros depuis 2004

    Suivez La France Agricole :
    la France Agricole sur Facebook La France Agricole sur twitter La France Agricole sur Google +

    Nos offres d'abonnement
    simples ou couplées,
    à nos publications
    hebdomadaires
    et mensuelles

    > Découvrir nos Offres

    Les publications du Groupe France Agricole
    En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK