Rechercher

 

accueil  Accueil / Actualités / Banque/Grèce : Le Crédit Agricole confirme avoir reçu des offres sur Emporiki

Banque/Grèce

Le Crédit Agricole confirme avoir reçu des offres sur Emporiki

Publié le jeudi 09 août 2012 - 14h57

    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer

La banque française Crédit Agricole SA a confirmé, jeudi, avoir reçu « plusieurs » offres pour la reprise de sa filiale grecque Emporiki, sans avoir encore pris de décision à ce stade, indique un communiqué.

 

La banque ne précise pas l'identité des prétendants, mais la Banque Nationale de Grèce (BNG), première banque commerciale du pays, Eurobank et Alpha Bank ont déjà indiqué, de leur côté, avoir déposé chacune une offre pour le rachat d'Emporiki.

 

« Ces offres sont en cours d'analyse par Crédit Agricole SA et aucune décision stratégique n'a été arrêtée à ce jour », indique la banque française, qui prévient qu'elle « informera le marché de toute évolution tangible sur ce dossier ».

 

Banque moyenne en Grèce, Emporiki a coûté au Crédit Agricole plus de dix milliards d'euros depuis sa prise de contrôle en 2006, en comptant le coût d'acquisition, les pertes comptables et les augmentations de capital. Sujet d'inquiétude constant pour les investisseurs, elle a aussi contribué à la chute du cours de bourse, qui a été divisé par plus de trois en trois ans.

 

La banque française a décidé de la céder dans le cadre de la vaste restructuration en cours du système bancaire grec, mis à mal par la crise de la dette qui plombe le pays depuis deux ans. Une recapitalisation préalable de l'établissement par Crédit Agricole SA est prévue, à hauteur d'environ 3 milliards d'euros, avait indiqué une source bancaire.

 

Fin mars, les engagements directs entre la banque française et sa filiale se montaient à 5,2 milliards d'euros, dont 600 millions en capital et 4,6 milliards sous forme de financement interne au groupe.

 

Dans une note publiée mercredi soir, les analystes de Deutsche Bank évaluaient à 2,5 milliards d'euros le montant nécessaire pour recapitaliser Emporiki et estimaient que ces 4,6 milliards d'engagements seraient « un sujet crucial dans les négociations ». Plutôt que de réinjecter des fonds dans sa filiale grecque, Crédit Agricole SA a ainsi la possibilité d'abandonner tout ou partie des créances qu'elle porte sur elle.


Pour les analystes de Deutsche Bank, l'annonce est « une bonne nouvelle, mais il est trop tôt pour prendre position ». Ils considèrent notamment que rien ne pourra se faire sans l'apport du Fonds grec de stabilité financière (HFSF), dont les capacités financières sont quasiment nulles aujourd'hui après la recapitalisation des quatre principales banques grecques à hauteur de 18 milliards. Selon eux, il faudra donc attendre une nouvelle injection du Fonds européen de stabilité financière (FESF) dans le Fonds grec de stabilité financière pour finaliser la cession d'Emporiki.


Les commentaires de nos abonnés (0)
Connectez-vous pour réagir  Soyez le premier à commenter cet article.
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La France Agricole.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La France Agricole, cliquez sur le lien ci-dessous :

Dernières Actualités
A lire également
Archives agricoles


SERVICES EXPERTS

>Première inscription

Je suis déjà inscrit :
Mon identifiant :
Mon mot de passe :  
| Aide |
puce Identifiants oubliés ?
puce Toutes les offres d'abonnement
> Feuilletez un ancien numéro

MATERIEL D'OCCASION

Achetez et vendez votre matériel d'occasion sur Terre-net Occasions !
100% GRATUIT pour les agriculteurs!
 
Marque :
    Modèle :
     
    Terre-net Occasions
    SONDAGE

    Blé : êtes-vous inquiet pour la qualité de votre récolte ?

    > Tous les Sondages

    Archives de
    La France Agricole

    Recherchez

    dans les archives de la France Agricole et

    Feuilletez

    les numéros depuis 2004

    Suivez La France Agricole :
    la France Agricole sur Facebook La France Agricole sur twitter La France Agricole sur Google +

    Nos offres d'abonnement
    simples ou couplées,
    à nos publications
    hebdomadaires
    et mensuelles

    > Découvrir nos Offres

    Les publications du Groupe France Agricole