«Il faut simplement revenir à l’agronomie, la rotation des cultures, la couverture, l’assolement…, ce que faisaient nos grands-parents et que, nous, on a peut-être un peu oublié de faire aujourd’hui. […] Il faut arrêter le glyphosate mais aussi tous les autres produits ! » Les malheureuses paroles de Didier Guillaume sur la protection des cultures ne cessent de faire le buzz depuis fin avril et pour cause…
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !