S’achemine-t-on vers la fin de des néonicotinoïdes ? Saisie en juin 2015 par les ministres de l’Ecologie, de la Santé et de l’Agriculture, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) a rendu le 7 janvier dernier un avis relatif aux risques que présentent ces insecticides pour les abeilles et les autres pollinisateurs.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !