La crise que traverse la filière laitière s’est inscrite dans la durée. Devant ces difficultés persistantes, les éleveurs sont en quête de solutions pour mieux vivre de leur travail. En créant leur propre marque de lait, certains d’entre eux veulent reprendre la main sur la valorisation de leur production et s’émanciper de leur laiterie. Il s’agit aussi de renouer le contact avec les consommateurs, en expliquant les efforts...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
8%

Vous avez parcouru 8% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !