La première manche s’achève. Une carte correspondant aux zones soumises à contraintes « naturelles » (ZSCN) doit être présentée à la profession mi-décembre, puis transmise à Bruxelles. Sur ce premier zonage, issu de l’application des critères biophysiques européens, le ministère affirme avoir épuisé toutes ses marges de manœuvre. Mais plus de 4 600 communes sortent...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
7%

Vous avez parcouru 7% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !