Paradoxe des dates, la France a retrouvé son statut « indemne » vis-à-vis de l’influenza aviaire hautement pathogène, alors même qu’elle entre dans une période à risque en termes de contamination, du fait des migrations saisonnières d’oiseaux sauvages. La situation en Italie n’est pas pour rassurer : la Botte compte désormais plus de 40 foyers, avec une accélération ces derniè...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
9%

Vous avez parcouru 9% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !