Ségolène Royal veut interdire, dès le 1er janvier 2016 la vente en libre-service aux particuliers des herbicides contenant du glyphosate. Un amendement devrait être déposé lors de l'examen du projet de loi sur la transition énergétique en juillet au Sénat. Un « effet d'annonce » selon Jacques My, le directeur de l'Union des entreprises pour la protection des jardins. Il était déjà prévu dans le plan...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
70%

Vous avez parcouru 70% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !