Christopher Wild, directeur du Circ (Centre international de recherche sur le cancer), a reçu le 8 décembre une nouvelle lettre signée de la commission des sciences, de l’espace et de la technologie de la Chambre des représentants des États-Unis d’Amérique. Cette dernière martèle sa volonté de voir se tenir une audience pour recevoir des témoignages du Circ sur la façon dont il a conduit ses examens sur...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !