Les procédures contre Bayer, aux États-Unis, à propos du glyphosate de sa filiale Monsanto s’accumulent. Ainsi, selon un nouveau pointage au 11 juillet, dévoilé le 30 juillet, le groupe est visé par 18 400 requêtes. C’est 5 000 de plus que fin avril. La firme est concernée jusqu’ici par trois condamnations à indemniser des plaignants, en Californie.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !