Le ministère des Finances planche sur l’imposition des DPB depuis l’été dernier. Et contre toute attente (lire La France agricole du 18 mars dernier en page 18), il va reconduire la tolérance fiscale dite « Copé ». Celle-ci avait été instaurée par Jean-François Copé, en 2007, alors ministre délégué au Budget, suite à la mise en place des DPU l’anné...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
48%

Vous avez parcouru 48% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !