La Commission européenne a présenté, le 22 mai, une proposition visant à améliorer la transparence des prix tout au long de la chaîne alimentaire. Emboîtant le pas de la France, elle souhaite « ouvrir la boîte noire » des marges des distributeurs et des transformateurs. Cette proposition fait suite à une précédente directive visant à protéger les agriculteurs des pratiques commerciales...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
95%

Vous avez parcouru 95% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !