C’est le seuil de biocarburants de première génération (G1) retenu par le Parlement européen le 17 janvier, à l’occasion de la révision de la directive sur les énergies renouvelables. Leur élimination à l’horizon 2030, dont il avait été question, n’a finalement pas été retenue. L’objectif spécifique de la part des énergies renouvelables dans les transports est...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
82%

Vous avez parcouru 82% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !