L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) a envoyé début avril un courrier aux industriels commercialisant du glyphosate avec tallowamine pour les informer de son intention de retirer ces spécialités du marché. Ce coformulant a été en effet montré du doigt à plusieurs reprises. L’Agence publiera dans les semaines à venir les décisions de retrait qui devraient concerner une centaine de produits...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
86%

Vous avez parcouru 86% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !