de maïs seront privées de débouchés cette année, victimes collatérales de l’influenza aviaire. Conséquence de la mortalité due au virus, des abattages et du vide sanitaire, ce sont 9,7 millions de canards qui ne seront pas produits. Et qui donc ne consommeront pas de maïs, s’inquiète l’Association générale des producteurs de maïs (AGPM) dans un communiqué.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
91%

Vous avez parcouru 91% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !