Rechercher

 

accueil  Accueil / Archives / articlexml / 29667

 

La France Agricole numéro 3103

Les problèmes de démarrage des tronçonneuses

Publié le vendredi 07 octobre 2005

Plusieurs tests simples permettent d'identifier et de traiter rapidement les petits pépins de démarrage de tronçonneuses. Ils peuvent être réalisés hors de l'atelier et ne nécessitent aucun outillage spécifique.

Une tronçonneuse qui ne démarre pas ? Cherchez d'abord la cause du côté de l'allumage, des filtres ou encore de la transmission. Ces trois éléments sont souvent négligés lors de l'entretien, qui privilégie généralement l'affûtage de la chaîne.

Premier réflexe : vérifiez toujours le réservoir de carburant. En effet, les nouveaux carburants sans plomb ne sont pas réellement adaptés au mélange deux-temps et, pour cette raison, ils ne doivent pas être laissés trop longtemps (plus d'un mois) à l'intérieur du réservoir. Au-delà de cette période, les éléments indispensables à l'allumage ont tendance à s'évaporer et le mélange devient inutilisable. Le même phénomène se produit pour les mélanges stockés dans des fûts. Idéalement, il faut donc refaire un mélange après chaque période d'immobilisation.
L'autre problème courant est le colmatage du filtre à carburant. Ce dernier est logé au fond du réservoir. Pour le récupérer, il faut le pêcher avec des gants ou utiliser une tige de métal bricolée en hameçon. Cette étape est délicate, car il arrive que le filtre soit déconnecté du tube d'aspiration dans la manoeuvre. Dans ce cas, il faut utiliser une paire de pinces pour récupérer le tuyau et le raccorder au filtre. Une fois le filtre extrait, les constructeurs recommandent de procéder à son démontage et de rincer énergiquement le coeur en mousse.

Après plusieurs tentatives de démarrage infructueuses, la première chose à faire est de démonter la bougie et de l'observer. Une pointe humide indique une présence trop importante d'huile dans le mélange deux temps ou une usure prématurée du moteur. A l'inverse, une pointe trop sèche témoigne d'une trop grande proportion d'essence dans le mélange. Les dépôts qui se forment sur la bougie s'éliminent facilement avec une brosse métallique. Normalement, ces dépôts doivent être brun clair. La poussière noire témoigne d'un mauvais mélange air-carburant. Il faut alors vérifier le filtre. Lorsque la poussière noire est agglomérée en un dépôt graisseux, il est temps de changer l'huile du moteur, car l'usure de ce dernier est excessive.
Il arrive également que l'espace entre les deux électrodes soit colmaté par des dépôts. Dans ce cas aussi, le problème est causé la plupart du temps par un mauvais mélange air-carburant. Les constructeurs recommandent de vérifier le bon écartement entre les électrodes et d'ajuster la position de la masse si nécessaire. L'écartement idéal est indiqué dans le manuel d'entretien livré avec la tronçonneuse.
Avant de changer la bougie, il convient de s'assurer qu'elle est bien à l'origine du problème d'allumage. Un test rapide consiste à la démonter puis à la remettre dans son capuchon. Il suffit alors de tenir la bougie sur le bord du cylindre puis de tirer sur le starter. Normalement, une étincelle se forme. Si ce n'est pas le cas, il s'agit bien d'un défaut dans le circuit de démarrage. L'étape suivante consiste à ôter la bougie du capuchon, à la remplacer par un clou et à reproduire le même test. Si une étincelle apparaît cette fois-ci, il faut changer la bougie. Dans le cas contraire, il faut chercher du côté des circuits électriques.

Le circuit électrique est la partie la moins soumise aux contraintes. Néanmoins, il peut arriver que certains fils se détériorent ou que des ressorts du système d'allumage se grippent. Sur les modèles anciens dotés d'interrupteurs de type On/Off, il suffit de relier les deux fils avec un tournevis et de tirer le starter. Si la tronçonneuse démarre, c'est que l'interrupteur est défectueux. Les modèles plus récents sont équipés d'un circuit intégré pour la gestion du démarrage à froid. Pour tester ce type d'interrupteur, il faut le relier à la masse, connecter les deux fils, puis basculer l'interrupteur en position ' stop ' avant de lancer le starter.

Si la chaîne continue à tourner au ralenti, même après le réglage du carburateur (voir encadré), la boîte de vitesses à probablement besoin d'un entretien soigné. En effet, lorsque des vieux ressorts commencent à s'étirer, ils provoquent l'embrayage de la boîte, même à un régime moteur très faible, car leur tension n'est plus assez forte pour résister à la force centrifuge. Dans ce cas, il faut remplacer le ressort. L'ouverture de la boîte est l'occasion de procéder à un nettoyage des différents éléments et à un graissage complet des chaînes. En cas d'usure avérée de l'un des pignons, les constructeurs conseillent de changer l'ensemble de la boîte, car tous les éléments sont susceptibles d'avoir une usure aussi avancée.


COULEUR DE LA BOUGIE Un dépôt noir, comme celui-ci, indique une présence excessive d'huile dans le mélange deux-temps ou une usure du moteur.
TEST DE LA BOUGIE Pour confirmer le mauvais état de la bougie, remplacez-la par un clou. Si l'étincelle apparaît quand on tire sur le starter, changez la bougie.
VÉRIFICATION DU CIRCUIT ÉLECTRIQUE Les deux fils sont raccordés avec un tournevis ou une tige en métal. Si la tronçonneuse démarre, il faut changer l'interrupteur.
VÉRIFICATION DU FILTRE Une fois repêché, le filtre doit être entièrement sorti du réservoir et examiné. Le port de gants est indispensable pour cette opération.
NETTOYAGE DE LA BOÎTE Une fois ouverte, la boîte doit être nettoyée à l'aide d'une brosse métallique afin d'évaluer l'état de la pignonerie.
GRAISSAGE DES CHAÎNES L'entretien de la boîte s'achève avec une lubrification méticuleuse des chaînes et la vérification de l'étanchéité des roulements.


N'OUBLIEZ PAS LE CARBURATEUR
Une petite vis ou une minuscule molette sur les modèles les plus récents, le dispositif de réglage du carburateur sait se faire oublier. Et pourtant, un ralenti réglé trop bas peut entraîner des arrêts trop fréquents, ce qui provoque généralement un acharnement intempestif sur le starter et à terme l'encrassement de la bougie.
De même, le ralenti réglé trop haut entraîne un engagement systématique de la boîte, même lorsque la chaîne est censée ne pas tourner. Pour fixer correctement le ralenti, il est conseillé de régler le carburateur quand le moteur est chaud, avec des filtres à air propres.

CORINNE LE GALL


  • agrandir
  • réduire


SERVICES EXPERTS

>Première inscription

Je suis déjà inscrit :
Mon identifiant :
Mon mot de passe :  
| Aide |
puce Identifiants oubliés ?
puce Toutes les offres d'abonnement
> Feuilletez un ancien numéro

SONDAGE

Herbicides : pourriez-vous vous passer du glyphosate ?

> Tous les Sondages

Archives de
La France Agricole

Recherchez

dans les archives de la France Agricole et

Feuilletez

les numéros depuis 2004

Suivez La France Agricole :
la France Agricole sur Facebook La France Agricole sur twitter La France Agricole sur Google +

Nos offres d'abonnement
simples ou couplées,
à nos publications
hebdomadaires
et mensuelles

> Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK